Avec beaucoup de solidarité et de courage, l’AS Bouc Bel Air (R2) s’est qualifiée pour le 3ème tour de la Coupe de France en battant la R1 du SMUC aux tirs au but.
En infériorité numérique pendant plus d’une demi-heure, les hommes de Didier Camizuli ont tenu le match nul (1-1) avant de remporter la séance de tirs au but (4-3) avec notamment deux arrêts décisifs du gardien Coulibaly.

“On est toujours dans une phase de préparation, la coupe de france nous permet de bien nous préparer pour la reprise du championnat. On est bien resté en place jusqu’à la fin. On s’attendait à un combat, on a répondu présent”, souligne l’entraîneur adjoint de l’ASBBA Nicolas Bussutil.

Dés l’entame du match, les locaux mettent le pied sur le ballon sans se montrer réellement dangereux. Il faut attendre le début de la deuxième période pour voir la combativité des joueurs de Bouc-Bel-Air récompensée. A la suite d’une main dans la surface, Sahed marque sur penalty et donne l’avantage aux locaux (50). Pourtant les boucains vont se mettre en difficulté tout seul, Ingrassia est expulsé à la suite d’un mauvais geste sur Frihi (63). La double peine intervient à un quart d’heure de la fin pour les locaux. A la réception d’un centre en retrait, Furtado Varela place une belle frappe au premier poteau (1-1, 75′). Les visiteurs poussent pour prendre l’avantage mais les joueurs de Camizuli se montrent solidaire et résistent pour aller chercher la séance de tirs au but. “On a manqué de tout, on a été nullissime, il n’y a rien à retenir de cette rencontre” explique Bruno Sardi, entraineur du Smuc. Comme un symbole, le buteur Sahed, se charge du dernier penalty et offre la qualification a l’ASBBA.

En attendant la reprise du championnat le 26 septembre, prochain rendez-vous pour les boucains, le 3ème tour de la coupe de france.

Le But de la victoire en vidéo:

Laissez un commentaire